la grande arche

 

Les fameux 160 modules triangulaires de bambou terminés, nous avons pu passer à la construction d’une arche à l’échelle 1/10e. Cela nous a permis de mieux comprendre, toujours de façon empirique, comment les différents éléments de la structure « travaillent » en fonction des différents efforts, et ce dans plusieurs directions. Cela nous a donc poussé à améliorer petit à petit la structure lors de sa construction, en enlevant de la matière par ci, en en rajoutant par là, en optimisant les triangulations…

L’arche achevée, nous pouvons dès maintenant « voir » les forces à l’œuvre avec les contraintes exercées, identifier plus finement ce qui travaille en compression, en traction… pour encore améliorer l’ensemble. Le résultat est néanmoins très satisfaisant, le rapport poids-résistance étant déjà impressionnant. Cela est plutôt rassurant pour l’échelle 1, d’autant plus que les sections utilisées sont légèrement sous-dimensionnées puisque nous avons travaillé avec des bambous de 7mm de diamètre en moyenne, alors qu’il est prévu d’utiliser des tiges de 10 cm « en vrai », soit 10mm à l’échelle 1/10e. La structure ne peut donc qu’être plus résistante. Il nous reste encore à articuler la partie en bambou avec la dalle en béton, par l’intermédiaire de piétements qui reprennent le principe de modules triangulaires, en béton.

 

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.