Ateliers textile / vêtement

Dans la continuité des visites d’ateliers Parisiens, nous sommes allés dans les secteurs design vêtement et design textile de notre école. En lien avec l’atelier textile de Reaching Out, nous profitons des informations accumulées lors de notre voyage pour les comparer au mode de travail des étudiants de l’ENSAD.

Même si Reaching Out s’inscrit dans une démarche commerciale destinée à une clientèle internationale, nous avons pu remarquer quelques ressemblances liées à l’aménagement spatial de l’atelier vêtement de l’ENSAD : postes individuels, plan de travail commun, multiples rangements…
Contrairement à certaines entreprises, les employés de Reaching Out ne travaillent pas à la chaîne, mais confectionnent artisanalement leurs produits de A à Z. Le fait de ne pas attribuer de tâche particulière à chaque personne sur la réalisation des produits change considérablement l’agencement de l’atelier, puisque chaque employé porte différentes casquettes à la fois et doit sans cesse se déplacer d’un point à un autre de l’atelier pour réaliser son produit. Cette configuration tend à se rapprocher des ateliers scolaires puisque les étudiants sont amenés à produire leur maquette de A à Z en voyageant à travers les différents pôles de l’atelier. Bien que l’aménagement fonctionnel semble très peu différent de notre école, l’atelier de Reaching Out rencontre de nombreux problèmes par le manque de place. Certaines astuces ont été trouvées dans les ateliers de l’ENSAD pour faire face à ce problème comme des tables/rangements, des suspensions pour les fers à repasser ou encore un support mural pour les rouleaux de tissu. A travers cette visite d’atelier nous avons pu comprendre l’importance de certaines machines, comme l’ourdissoir, qui occupe une place majeure dans l’élaboration des produits. Maintenant que nous avons toutes ces données, notre but est d’essayer de faire cohabiter nos méthodes de travail à celles des employés de Reaching Out.

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.