Les expériences de Mr. Quoc

Il y a quelques jours, nous avons rencontré un architecte franco-vietnamien, Quoc, qui après avoir fait ses études et travaillé à Paris, est retourné au Vietnam, à Hoi An précisément. Nous avons discuté de notre projet et de diverses choses telles que les particularités locales vis-à-vis de la construction, la façon dont évolue -à très grande vitesse- le Vietnam… et surtout des expérimentations qu’il était en train de conduire sur un terrain qu’il avait acheté sur une île de l’estuaire de Hoi An. Le temps, très pluvieux, nous a hélas empêché d’y aller le jour même, aussi, nous avons convenu de se retrouver là-bas pour visiter ce chantier expérimental.

Quatre ou cinq jours plus tard, alors que le soleil était de retour, nous recevons à 5h du matin un message de Quoc pour une visite le matin sur son site. Tout excités à l’idée de découvrir ce projet, nous sautons tôt du lit, enfourchons nos vélos jusqu’au port de Hoi An, et embarquons dans la première navette pour l’île.

Après s’être enfoncé de plusieurs kilomètres dans la campagne, nous retrouvons Quoc au portail de son terrain pour une agréable visite de ses nombreuses expériences. Car il s’agit en fait de plusieurs bâtiments voués à être loués (certains, achevés depuis plus de 3 ans, le sont déjà), qui sont à chaque fois pour leur architecte une expérience constructive et spatiale nouvelle. C’est en quelque sorte un terrain de jeu géant pour lui, une boîte à legos à l’échelle de l’homme qui ferait rêver bon nombre d’architectes. Ce sentiment de jeu de construction est d’autant plus fort lorsque nous découvrons sur le terrain un atelier (scierie, stock de briques, sac de ciments, bois fraîchement débité et de seconde main) en lien direct avec les constructions!
Parmi ces sympathiques expériences, nous pouvons citer des maisons de village traditionnelles hoianaises réhabilitées pour la location (et donc adaptée à des standards modernes, tout en conservant ses qualités spatiales), des espaces de vie extérieurs réaménagés afin de réaffirmer la pertinence de cette typologie d’espace très ancienne et parfaitement adaptée au climat de la région, et une superbe maison de Robinson en bois et dans les arbres, qui utilise habilement ces derniers comme protection, et qui réserve au « rez-de-chaussée » un espace de vie extérieur, très ouvert sur la nature. La visite était également ponctuée d’anecdotes de chantier intéressantes vis-à-vis de certains matériaux qui était à chaque fois des petites leçon de construction issues de ces expériences variées.
Enfin, après cette chouette découverte, nous reprenons le bateau pour Hoi An sous le soleil chaud du Vietnam, et laissons dernière nous Quoc et son jeu de Lego géant.

 

Un commentaire pour “Les expériences de Mr. Quoc”

  1. :):):):):):) !

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.