La quête du bambou #1

 

A la suite nos diverses pérégrinations dans Hoi An et ses environs et compte tenu de notre choix probable d’utiliser le bambou, nous avons commencé une « quête » pour sa mise oeuvre. Choisir ce matériau, comme nous l’avons évoqué dans d’autres posts, est venu assez naturellement : c’est une herbe qui pousse très vite et qui est abondamment disponible au Vietnam, il est toujours utilisé dans le pays, il peut être mis en oeuvre facilement… Bref, tout un tas d’arguments qui ont logiquement orienté ce choix. Seulement, entre l’aspect théorique (chouette, c’est une super matériau!) et son usage concret pour le projet, il y a un gouffre abyssal. En effet, beaucoup de problèmes techniques se posent, dont voici les principaux :
– il nécessite deux traitements distincts, l’un pour extraire l’amidon, met de premier choix pour les termites, et l’autre pour empêcher les champignons et toutes sortes de moisissures se développer en raison du climat très humide. Car sans cela, il ne tient pas plus de 3 à 5 ans selon nos diverses sources locales.
– La région dispose de quelques constructions avec ce matériau, mais il ne s’agit au mieux que de grosses cabanes ou couvertures de petits bar-restaurants qui ne s’inscrivent pas du tout dans notre échelle de bâtiment. De plus, les assemblages à simple moisement et petites ligatures, ne permettent pas des portées conséquentes, et semblent peut adaptées à une région régulièrement balayée par des tempêtes. Surtout s’il s’agit d’abriter des ouvriers quotidiennement dans un espace de travail renfermant outils et machines électriques.
– enfin, les sections utilisées pour les petites échelles (mobilier ou petits abris) sont trop petites pour un bâtiment tel que le nôtre qui, compte tenu du premier programme (il va probablement évoluer), 2800 m2 de SHON au bas mot, avec probablement deux niveaux.

Nous avons donc entrepris cette « quête du bambou » et avons avec Binh orienté nos rencontres, visites et voyages autour de cet axe de recherche. Nous l’espérons épique, cette quête sera pour nous l’occasion d’apprendre énormément de choses, et c’est donc plein d’entrain que nous l’attaquons.

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.